sap2010-0034-001-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-001-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Le Caire vu de la MosquŽe Mohamed Ali.

sap2010-0034-002-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-002-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Ligne de train le Caire-Assouan. Quartier Gameat El Dewal, le long de la voie ferrŽe, cô™téŽ Ouest. Le train qui provient dÕAssouan mne parfois ˆ son bord des migrants venus du Soudan par Assouan (ville de haute ƒgypte).

sap2010-0034-003-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-003-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Ligne de train le Caire-Assouan. Gameat El Dewal, le long de la voie ferrŽée, c™ôtéŽ Ouest. Le train qui provient dÕAssouan mne parfois ˆ son bord des migrants venus du Soudan par Assouan (ville de haute ƒgypte).

sap2010-0034-004-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-004-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Sherya Soudan (Rue Soudan)

sap2010-0034-005-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-005-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Youssef 35 ans est rŽfugiŽs au Caire, il vient du Darfour et a fondŽ sa famille en ƒgypte. Il est arrivŽ il y a 10 ans au Caire et habite dans le quartier de Gameat el Dewal.

sap2010-0034-007-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-007-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Youssef chez son cousin venu du Darfour. Quartier de Gameat El Dewal.

sap2010-0034-013-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-013-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Famille soudanaise rŽfugiŽes au Caire. Hoda (debout ˆ droite), a fui le Soudan avec son mari, o tous deux furent persecutŽs et accusŽs dՐtre alliŽs aux ÒmilicesÓ du Darfour.

sap2010-0034-017-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-017-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Yahya Mohamed Idriss. En 1991 son village natal au Darfour est dŽcimŽ par le Gouvernement soudanais. Quelques mois plus tard Yahya trouve refuge au Khartoum. En 2003, suite ˆ son refus dՐtre recrutŽ par les forces du gouvernement; Yahya fuit pour le Caire.

sap2010-0034-018-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-018-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Abdel Karim vient d'une réŽgion appelée "Arog", au Soudan. Son père fut assassinéŽ en 2003. PerséŽcutéŽ par les Janjawits jusque dans les camps, il a fui vers l'ƒÉgypte.

sap2010-0034-019-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-019-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Chez Abdel Karim ˆ Gameat el Dewal.

sap2010-0034-020-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-020-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Al-Hadi Mohamed Issa, 24 ans, originaire du Darfour, y a perdu toute sa famille, dont il n'a aucune nouvelle depuis leur séparation orchestrée par les forces du gouvernement.

sap2010-0034-011-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-011-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

A•ïsha, 23 ans, mère de trois enfants est venue au Caire en 2006 avec son mari. Ils ont fui ˆ Khartoum après queŽ leur village ait été réŽduit en cendres.

sap2010-0034-012-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-012-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Les deux enfants d'A•ïsha.

sap2010-0034-006-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-006-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Au domicile de Youssef.

sap2010-0034-014-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-014-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Le quartier de "Gameat el Dewal", lieu d'implantation des réfugiés du Darfour.

sap2010-0034-015-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-015-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Le quartier de Gameat el Dewal, lieu d'implantation des réfugiés du Darfour.

sap2010-0034-016-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-016-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Devant la paroisse de St Andrews church, située au centre ville, dans la Rue du 26 juillet. La paroisse St Andrew abrite un service dÕenseignement pour les rŽfugiŽs.

sap2010-0034-022-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-022-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Le quartier de Gameat el Dewal, lieu d'implantation des réfugiés du Darfour.

sap2010-0034-008-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-008-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Sherya Soudan (Rue Soudan)

sap2010-0034-021-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-021-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

All Saints Church, dans le Quartier de Zamalek. Les locaux de lՎglise anglicane All Saints abritent le UNHCR (Agence des nations unies pour rŽfugiŽs).

sap2010-0034-009-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-009-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Ƀcole publique éŽgyptienne située dans le quartier de Medinet Nasr. C'est une extention àˆ l'Ouest du Caire, connue pour sa population Žétrangère.

sap2010-0034-010-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-010-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Futur School située dans le quartier de Medinet Nasr. Une rue sŽépare l'éŽcole Ɏgyptienne de la Futur School. Elle n'accepte que les enfants de réŽfugiéŽs soudanais.

sap2010-0034-023-nle-bassesdef

Référence : sap2010-0034-023-nle-bassesdef

Le Caire, février 2010

Voir les 23 photos Afficher les 6 premières photos

Mêlés au flot de réfugiés qu’abrite la capitale égyptienne, quelques centaines de milliers de Soudanais qui ont fui le Darfour survivent de façon anonyme, dans l’attente d’un statut de réfugié ou d’une éligibilité au départ sous le contrôle d’une ONG. Youssef, Aïsha, Abdel, Nour, … Nicolas Leblanc, reporter photographe pour SapienSapienS a recueilli les témoignages d’une dizaine de ces Soudanais invisibles du Caire. Il retrace avec eux le trajet qui les a menés des camps du Darfour jusqu’au Caire et leur quotidien dans ce pays où les Soudanais font partie des minorités les plus malmenées. Petits boulots, recherche d’abris, démarches administratives, détresse médicale et sociale font leur quotidien. Avec, en point de mire, l’espoir d’un avenir meilleur.

© Nicolas Leblanc/SapienSapienS

Mots-clefs : , , , , , , , , , ,