sap2011-006-001-cle

Référence : sap2011-006-001-cle

Toulouse, Haute-Garonne (31)

Mosquée "du château", à la Reynerie (Toulouse, 31). Une mosquée où les célébrations se font toujours en Arabe. Certains croyants qui ne parlent pas cette langue y voient une forme d'exclusion.

sap2011-006-002-cle

Référence : sap2011-006-002-cle

Toulouse, Haute-Garonne (31)

Construction de la mosqué "Ennour" ("lumière") sur un terrain du quartier d'Empalot (Toulouse, 31) acheté par une association cultuelle en 2000. Elle est destinée à être une des plus grandes mosquées de France.

sap2011-006-003-cle

Référence : sap2011-006-003-cle

Toulouse (Haute-Garonne, 31)

El Amine est un jeune toulousain issu d'une famille originaire de Mayotte. Croyant et pratiquant, il se rend quelques fois au “château", à la mosquée de la Reynerie. Il regrette que les célébrations se déroulent en Arabe.

sap2011-006-004-cle

Référence : sap2011-006-004-cle

Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne, 31)

Zaouïa de Villemur-sur-Tarn, dirigée par l'imam soufi Ali Zeouali. Hommes et femmes prient ensemble sauf pendant les grandes fêtes musulmanes, pour permettre aux autres courants musulmans de fréquenter les lieux.

sap2011-006-005-cle

Référence : sap2011-006-005-cle

Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne, 31)

Zaouïa de Villemur-sur-Tarn, dirigée par l'imam soufi Ali Zeouali. Hommes et femmes prient ensemble sauf pendant les grandes fêtes musulmanes, pour permettre aux autres courants musulmans de fréquenter les lieux.

sap2011-006-006-cle

Référence : sap2011-006-006-cle

Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne, 31)

Zaouïa de Villemur-sur-Tarn, dirigée par l'imam soufi Ali Zeouali. Hommes et femmes prient ensemble sauf pendant les grandes fêtes musulmanes, pour permettre aux autres courants musulmans de fréquenter les lieux.

sap2011-006-007-cle

Référence : sap2011-006-007-cle

Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne, 31)

Zaouïa de Villemur-sur-Tarn, dirigée par l'imam soufi Ali Zeouali. Hommes et femmes prient ensemble sauf pendant les grandes fêtes musulmanes, pour permettre aux autres courants musulmans de fréquenter les lieux.

sap2011-006-008-cle

Référence : sap2011-006-008-cle

Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne, 31)

Réunion des Scouts musulmans de Villemur-sur-Tarn dans le salon de leur chef de section, Redouan (debout sur cette photo).

sap2011-006-009-cle

Référence : sap2011-006-009-cle

Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne, 31)

Repas de rupture de jeûne chez l'imam soufi Ali Zeouali, en compagnie de Redouan, chef de section des Scouts musulmans de Villemur-sur-Tarn.

sap2011-006-010-cle

Référence : sap2011-006-010-cle

Toulouse, Haute-Garonne (31)

Mosquée "du château", à la Reynerie (Toulouse, 31). Une mosquée où les célébrations se font toujours en Arabe. Certains croyants qui ne parlent pas cette langue y voient une forme d'exclusion.

sap2011-006-011-cle

Référence : sap2011-006-011-cle

Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne, 31)

Zaouïa de Villemur-sur-Tarn, dirigée par l'imam soufi Ali Zeouali. Hommes et femmes prient ensemble sauf pendant les grandes fêtes musulmanes, pour permettre aux autres courants musulmans de fréquenter les lieux.

sap2011-006-012-cle

Référence : sap2011-006-012-cle

Toulouse, Haute-Garonne (31)

Mosquée "du château", à la Reynerie (Toulouse, 31). Une mosquée où les célébrations se font toujours en Arabe. Certains croyants qui ne parlent pas cette langue y voient une forme d'exclusion.

sap2011-006-013-cle

Référence : sap2011-006-013-cle

Toulouse, Haute-Garonne (31)

Mosquée "du château", à la Reynerie (Toulouse, 31). Une mosquée où les célébrations se font toujours en Arabe. Certains croyants qui ne parlent pas cette langue y voient une forme d'exclusion.

sap2011-006-014-cle

Référence : sap2011-006-014-cle

Toulouse, Haute-Garonne (31)

Mosquée "du château", à la Reynerie (Toulouse, 31). Une mosquée où les célébrations se font toujours en Arabe. Certains croyants qui ne parlent pas cette langue y voient une forme d'exclusion.

sap2011-006-015-cle

Référence : sap2011-006-015-cle

Toulouse, Haute-Garonne (31)

Mosquée "du château", à la Reynerie (Toulouse, 31). Une mosquée où les célébrations se font toujours en Arabe. Certains croyants qui ne parlent pas cette langue y voient une forme d'exclusion.

Voir les 15 photos Afficher les 6 premières photos

Un nouveau débat sur la laïcité est annoncé pour le 5 avril 2011 et déjà la polémique enfle. Lancé en pleine période électorale, remettre ainsi sous les projecteurs la place de l’Islam en France entraîne une véritable polémique. N’est-ce pas une façon de stigmatiser encore les Musulmans français ? En 2007, Clément Debeir est allé à la rencontre de jeunes musulmans dans leur vie quotidienne, dans leurs lieux de culte, dans leur intimité familiale et avec leurs amis.

Mots-clefs : , , , , , , , , , ,