sap2012-001-01-arc

Référence : sap2012-001-01-arc

Algérie, 20 août 1958. Bernard se détend après une opération militaire d'envergure, et une "belle engueulade" de la part de son Général. "J'avais utilisé la radio pour souhaiter une bonne fête à mon ami Bernard, appelé lui aussi dans la région."

sap2012-001-02-arc

Référence : sap2012-001-02-arc

Algérie, 1957-1958.

sap2012-001-03-arc

Référence : sap2012-001-03-arc

Algérie, 1957. Le camion d'intendance, qui ravitaillait le piton du Bou Arous, après une embuscade du FLN. 4 soldats ont été tués.

sap2012-001-04-arc

Référence : sap2012-001-04-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. Grand amateur de photo, Bernard a mis en scène les hommes de sa section, ravis de jouer le jeu, pour en garder un souvenir.

sap2012-001-05-arc

Référence : sap2012-001-05-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. Grand amateur de photographie, Bernard a mis en scène sa section dans des situations qui pouvaient être bien réelles, comme un accrochage lors d'une patrouille. Le but : se souvenir.

sap2012-001-06-arc

Référence : sap2012-001-06-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. Grand amateur de photographie, Bernard a mis en scène sa section dans des situations qui pouvaient être réelles, comme un accrochage. Le but : se souvenir.

sap2012-001-07-arc

Référence : sap2012-001-07-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. Grand amateur de photographie, Bernard a mis en scène sa section dans des situations qui pouvaient être bien réelles. Le but : se souvenir.

sap2012-001-08-arc

Référence : sap2012-001-08-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. La section commandée par Bernard avait pour mission de protéger les Pieds-Noirs et les fermes, et de surveiller les villages arabes créés près du campement installé au Figuier.

sap2012-001-09-arc

Référence : sap2012-001-09-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. Grand amateur de photo, Bernard (à droite) a mis en scène sa section dans des situations qui pouvaient être bien réelles, pour en garder un souvenir. "C'est pourquoi j'ai l'air si détendu sur cette image !"

sap2012-001-10-arc

Référence : sap2012-001-10-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. La section commandée par Bernard avait pour mission de protéger les Pieds-Noirs et les fermes, et de surveiller les villages arabes créés près du campement installé au Figuier.

sap2012-001-12-arc

Référence : sap2012-001-12-arc

Algérie, région de Ménerville,1958. Bernard pendant une opération de recensement de la population. Plusieurs soldats armés l'accompagnent.

sap2012-001-13-arc

Référence : sap2012-001-13-arc

Algérie, région de Ménerville, 1958. A partir de janvier 1958, Bernard a dirigé des opérations de recensement de la population.

sap2012-001-14-arc

Référence : sap2012-001-14-arc

Algérie, 1958. Partage du café entre militaires français et Algériens. "Nos rapports étaient cordiaux, même si nous devions rester très méfiants envers tout le monde. Le FLN menait une guerre subversive."

sap2012-001-15-arc

Référence : sap2012-001-15-arc

Algérie, 1958. Les soldats tentent de ramener les chevaux qui avaient été abandonnés en montagne, après le déplacement forcé des Algériens dans des villages construits près des camps français.

sap2012-001-16-arc

Référence : sap2012-001-16-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. Les soldats français partagent le café avec des Arabes, lors d'une opération de surveillance.

sap2012-001-17-arc

Référence : sap2012-001-17-arc

Algérie, 1958. Une fête pour une circoncision dans un village de Harkis.

sap2012-001-18-arc

Référence : sap2012-001-18-arc

Algérie, 1958. Une fête pour une circoncision dans un village de Harkis. Les soldats français étaient invités aux festivités.

sap2012-001-19-arc

Référence : sap2012-001-19-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. Les Algériens du village installé près du campement du Figuier fêtent l'Aïd el Kebir. Tous les soldats français ont été invités au méchoui.

sap2012-001-20-arc

Référence : sap2012-001-20-arc

Algérie, 1958, Le Figuier. Bernard partage un moment de détente avec des "colons".

sap2012-001-21-arc

Référence : sap2012-001-21-arc

Algérie,1958, Le Figuier. La famille Martinez pose avec le prédécesseur de Bernard à la tête de la section du Figuier.

sap2012-001-22-arc

Référence : sap2012-001-22-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. Les soldats français avaient pour mission, entre autre, de protéger les Pieds-Noirs et les fermes pendant les opérations agricoles comme les vendanges.

sap2012-001-23-arc

Référence : sap2012-001-23-arc

Algérie, 1958, Le Figuier. Mme Martinez et son époux font partie des quelques familles Pieds-Noirs qui vivaient à l'année au Figuier. Les soldats français étaient en charge leur protection.

sap2012-001-24-arc

Référence : sap2012-001-24-arc

Algérie, 1958, Le Figuier. Mme Soliveres fait partie des quelques Pieds-Noirs qui vivaient à l'année au Figuier. Les soldats français étaient en charge leur protection. "Nous allions parfois jouer au bridge chez les Soliveres."

sap2012-001-25-arc

Référence : sap2012-001-25-arc

Algérie, 1958, Le Figuier. Mme Corti et son époux font partie des quelques familles Pieds-Noirs qui vivaient à l'année au Figuier. Les soldats français étaient en charge leur protection.

sap2012-001-26-arc

Référence : sap2012-001-26-arc

Algérie, Le Figuier, 1958. Bernard, Vanda la chienne et son chiot. "Je l'avais héritée de mon prédécesseur. Elle nous était utile lors des opérations dans les oueds. Elle partait toujours devant et revenait vers nous si quelque chose n'allait pas."

sap2012-001-27-arc

Référence : sap2012-001-27-arc

Algérie, 1958. Bernard, dans sa chambre dans une résidence secondaire du Figuier, station balnéaire, réquisitionnée par l'armée, écrit une lettre à celle qui deviendra son épouse. Le courrier était le seul moyen de communication avec ses proches.

sap2012-001-28-arc

Référence : sap2012-001-28-arc

Algérie, 1958, le Figuier. Bernard, au centre, entouré de ses adjoints et sergents, et de Tarikek, un Harki qui aidait l'officier sur le terrain (guide, traduction...).

sap2012-001-29-arc

Référence : sap2012-001-29-arc

Algérie, 1957, piton de Bou Arous. Le poste de commandement.

sap2012-001-30-arc

Référence : sap2012-001-30-arc

Algérie, Noël 1957, piton de Bou Arous.

sap2012-001-31-arc

Référence : sap2012-001-31-arc

Algérie, 1957, piton de Bou Arous. La chambre de Bernard décorée par un homme de sa section, un dessinateur. "J'étais féru de jazz à l'époque."

sap2012-001-32-arc

Référence : sap2012-001-32-arc

Algérie, 1957, piton de Bou Arous. Une "roulante", la cuisinière des militaires.

sap2012-001-33-arc

Référence : sap2012-001-33-arc

Algérie, 1957, piton de Bou Arous.

sap2012-001-34-arc

Référence : sap2012-001-34-arc

Algérie, juin 1958, Le Figuier. Les familles pieds-noirs du Figuier s'apprêtent à  partir à Alger, accueillir le Général de Gaulle aux cris de "Vive l'Algérie française".

sap2012-001-35-arc

Référence : sap2012-001-35-arc

Algérie, juin 1958, Le Figuier. Les familles pieds-noirs du Figuier s'apprêtent à partir à Alger, accueillir le Général de Gaulle aux cris de "Vive l'Algérie française".

sap2012-001-36-arc

Référence : sap2012-001-36-arc

Algérie, juin 1958, Le Figuier. Les familles pieds-noirs du Figuier s'apprêtent à partir à Alger, accueillir le Général de Gaulle aux cris de "Vive l'Algérie française".

sap2012-001-37-arc

Référence : sap2012-001-37-arc

4 juin 1958. Le Général de Gaulle débarque en Algérie. Bernard (à droite) et sa section sont en charge de la protection du convoi, ici entre l'aéroport (Maison-Blanche) et Alger. "A ce moment-là, nous croyions tous à la réconciliation nationale, sauf lui."

sap2012-001-38-arc

Référence : sap2012-001-38-arc

Algérie, 30 novembre 1958, bureau du vote du Figuier. Les soldats français ont joué le rôle d'agents de l'Etat en surveillant la légalité des scrutins : le référendum du 28 septembre 1958 et les législatives du 30 novembre 1958. "Nous, nous n'avons pas voté."

sap2012-001-39-arc

Référence : sap2012-001-39-arc

Algérie, 1958, Le Figuier. Dans un bureau de vote lors des élections législatives de novembre 1958.

sap2012-001-40-arc

Référence : sap2012-001-40-arc

Algérie. Le Général Massu, commandant de l'Algérois.

sap2012-001-41-arc

Référence : sap2012-001-41-arc

Algérie,1957-1958. Défilé militaire à l'occasion de la venue du Général Massu. Bernard est en tête de sa section.

sap2012-001-42-arc

Référence : sap2012-001-42-arc

Décembre 1958, port d'Alger, "la quille". Bernard, démobilisé, quitte l'Algérie.

sap2012-001-43-arc

Référence : sap2012-001-43-arc

Décembre 1958, port d'Alger, "la quille". Bernard, démobilisé, quitte l'Algérie.

sap2012-001-44-arc

Référence : sap2012-001-44-arc

Cassis, 18 juin 1957. Bernard et Bernard G., son ami, au volant de sa voiture, se détendent dans les calanques, à la veille d'embarquer pour Alger.

sap2012-001-45-arc

Référence : sap2012-001-45-arc

Verdun, 1956. Bernard (en bas à droite), a été appelé avec sa classe "56-2-A" en septembre 1956 au centre d'instruction régional de Verdun. 4 mois de "classes", avant de rejoindre l'Ecole des Officiers de Réserve de Nîmes.

sap2012-001-46-arc

Référence : sap2012-001-46-arc

Voir les 45 photos Afficher les 6 premières photos

Reportage photo – A l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, SapienSapienS a rencontré Bernard, 74 ans, ancien appelé et photographe amateur. L’ancien officier nous a ouvert ses archives photographiques, mémoire visuelle des événements algériens, entre 1957 et 1958. Ses images s’accompagnent de ses souvenirs, précis, de cette époque : les missions qui incombaient à ce chef de section (« bouclage-ratissage », protection des Pieds-Noirs, recensement de la population…), son rapport avec les « colons », avec les Algériens, la venue du Général de Gaulle en mai 1958, le difficile retour en France. Sans détour, Bernard nous livre les sentiments qu’il avait à l’époque, ceux qu’il garde aujourd’hui. Un témoignage franc et touchant.

Possibilité de récit multimédia ou diaporama sonore

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , ,