Reportage multimédia. 15 à 30000 personnes sont descendues dans les rues de Toulouse, ce premier mai 2009. Chose inédite depuis la Libération, le défilé de la fête du travail se voulait unitaire, cette année. Salariés menacés de Molex ou de Freescale, enseignants, parents d’élève… Tous se sont réjouis de l’unité affichée par les centrales syndicales. Même si pour beaucoup, l’action syndicale, en ces temps de crise sociale, a ses limites. Voir sur le même sujet, le reportage photo complet.

Mots-clefs : , , , , , ,