Reportage multimédia réalisé pour Canal Street, la chaine web de Canal + destinée aux cultures urbaines – Toulouse se porte très bien en matière d’art urbain. Le graffiti a fait son trou dans la ville rose depuis les années 90, où des crews emblématiques comme la Truskool ont fait exploser d’énormes fresques colorées sur les murs. Der en faisait partie. Il est aujourd’hui graffiti artiste, et vit de ses toiles. Rezo, lui, a succédé à ces premiers graffeurs, mais pour les nouveaux, il est «l’ancien». Rayban est un nouveau, un jeune vandale : il fait partie de la dernière génération des graffeurs toulousains. On dit aujourd’hui qu’ils sont 400 dont quelques anciens et beaucoup de nouveaux.

Claire Burgain a suivi pendant deux ans ces graffeurs. Elle a cherché à comprendre ce milieu, ses règles, ses codes, ses bouleversements. Des souterrains aux galeries d’art en passant par le périphérique, le bureau de l’adjoint au maire et les boutiques de bombes.

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , ,