Reportage multimédia (photographies, son, textes) – Après 26 ans de domination par la droite, le socialiste Jean-Claude Pérez vient de ramener la municipalité de Carcassonne (Préfecture de l’Aude, 47 000 habitants) dans le giron de la gauche. Preuve que si le Parti Socialiste est mal en point au niveau national, il garde voire amplifie sa présence locale. Le contexte, ici, est bien sûr particulier. L’élection de 2008 et la victoire de l’UMP Gérard Larrat avaient été annulées par le Conseil d’Etat en raison de fraudes.

Mots-clefs : , , , , , , , , , , ,