Reportage multimédia - Ce 21 septembre 2009, et pour la huitième fois consécutive, des centaines de personnes se sont rassemblées sur trois lieux différents de la ville de Toulouse. Signe que le procès de l’explosion de l’usine AZF, dont le verdict est attendu le 19 novembre 2009, n’a pas aplani les divergences existantes entre les Toulousains, qu’ils soient partie civile ou non au procès. Anciens salariés, associations de victimes, militants politiques et syndicaux ne s’entendent toujours pas, ni sur les causes de l’explosion, ni sur un lieu de mémoire commun. La catastrophe du 21 septembre 2001 avait fait 31 victimes.

Mots-clefs : , , , , , , , , , , ,