Condamnations au procès AZF

Coupables d’homicides et blessures involontaires par imprudence ou négligence : tel est le verdict de la cour d’appel de Toulouse envers Serge Biechlin, le directeur du site AZF et Grande Paroisse, la société exploitante du site chimique, filiale de Total dont l’explosion a fait 31 mort et des milliers de blessés le 21 septembre 2009. Le groupe Total et son PDG Thierry Desmaret ne sont pas poursuivis. Le directeur d’AZF a été condamné à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 45 000 € d’amende, la peine de 1 an devant être effectuée sous le régime de semi-liberté. Grande Paroisse écope d’une amende de 225 000 €. Ce jugement sévère reprend totalement la thèse de l’accusation en attribuant la cause de l’explosion de l’usine AZF à un mélange chimique accidentel lié à un défaut de sécurité dans l’organisation de l’usine. Toute autre piste est formellement écartée. Une condamnation qui a surpris l’ensemble des acteurs du procès. Découvrez très prochainement, sur ce site, les réactions des 4 parties civiles suivies par SapienSapienS.

© Claire Burgain/SapienSapienS

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , ,